Europe 1 dit « La banque a exclu de demander à Jérôme Kerviel de payer l'amende à laquelle il a été condamné.  ».

Dans une affaire pénale, la partie civile (= la victime) ne peut remettre l'amende de celui qui a été condamné. En effet, l'amende, pénale, est due au Trésor Public, pas à elle — et d'ailleurs, à de rares exceptions près, même le retrait de plainte de la victime ne suffit pas à interrompre la procédure. En l'espèce, les presque 5 milliards d'euros étaient des dommages civils, c'est-à-dire une réparation du préjudice subi. Prenons un exemple simple : si un voleur dérobe 200 € dans un sac à main, il doit rembourser les 200 € à la victime.