Autant la Wikipédia en anglais est pratique quand on cherche à se rappeler, par exemple, les relations entre les classes de complexité ou les références sur la programmation semi-définie, autant la Wikipédia en français me désespère parfois : visiblement, il y a un article par station du tramway grenoblois. (Ceci dit, tant qu'il n'y a pas de bêtises... la place occupée ne l'est pas au détriment du reste, après tout.)