Tout d'abord, à tout seigneur tout honneur : mon collègue Gérard Berry, membre de l'Académie des sciences, concepteur du langage synchrone Esterel, est cette année titulaire de la chaire d'innovation technologique du Collège de France. Il a organisé dans cette noble institution un cours au programme très alléchant : chaque séance de cours, introduisant un concept, est suivie d'un séminaire où des spécialistes de très haut vol interviennent.

Je regrette de ne pouvoir assister à ces séances, mais heureusement celles-ci sont filmées et diffusées via le Web.

J'ai visionné quelques séances (pas encore toutes, malheureusement, faute de temps), et je dois dire que le style de Gérard Berry est très agréable. Il essaye de faire passer des concepts pas toujours évidents pour un public néophyte en utilisant des images parlantes, et sans introduire plus de complexité technique que le sujet n'en mérite dans le cadre d'un exposé assez grand public. Ceci nous change agréablement de ceux qui se mettent à jargonner ou qui compliquent gratuitement les choses simples.

Pour la petite histoire, il y a quelques années j'écoutais un exposé destiné au grand public d'un brillant collègue malheureusement connu pour sa difficulté à communiquer. J'avais pourtant beau connaître assez bien le sujet, il m'a largué (ok, j'étais fatigué, mais quand même). J'ai d'ailleurs vu une bonne partie du public quitter la salle avant la fin...

Toujours dans la séance de publicité, on m'informe que ma conférence Fiabilité des logiciels, de l’A380 à Microsoft sera diffusée sur Canal U. Pour le moment, on m'a juste demandé l'autorisation de diffusion, et je n'en sais pas plus.

Enfin, mon collègue Alain Riazuelo, astrophysicien, me signale que son DVD sur les trous noirs sort en kiosque, vendu si j'ai bien compris en pack avec Science & Avenir. Je ne l'ai pas vu, mais il paraît que je suis dans les remerciements pour je ne sais quel bon conseil informatique.