Mme Alithia, expliquez-donc ce que vous avez contre moi.

Règles du jeu : pas de copier/coller massif de messages sans rapport avec le sujet, pas de diffamation, et tachez de rester brève et dans le sujet.

Au fait, vous avez mon nom, mes qualifications, fonctions, et coordonnées; ce n'est pas que je sois opposé à l'anonymat, mais puisque vous semblez vous permettre de juger qui pense et qui ne pense pas (à lire les derniers échanges sur votre blog), j'aimerais un peu m'assurer d'où vous parlez (vous pouvez me contacter en privé si désiré). Une certaine habitude d'Internet m'a en effet montré qu'il existait une abondance de crackpots qui se donnent des titres qu'ils n'ont pas et se targuent d'une expertise qu'ils n'ont pas.

En effet, j'ai pu constater :

  • Que vous tenez fŕéquemment des raisonnements illogiques. Or, le cursus de philosophie comprend de la logique.
  • Que votre prose contient des fautes d'orthographes ("accolytes", "Gutemberg", etc.) qui sont surprenantes sous la plume d'une personne avec une formation "littéraire" (la philosophie étant ainsi classée en France, quoi qu'on puisse le regretter).

En même temps, vous dites:

  • "J'ai peut-être fait + de recherche que vous, tenu + de séminaires etc."
  • "Quant au milieu universitaire, je connais un peu, contrairement à ce que vous croyez,"

Il faudrait savoir. Si vous avez fait de la recherche et tenu de nombreux séminaires, vous devez connaître le milieu universitaire plus qu'un peu.

Globalement, tout cela ne me dit rien qui vaille. (Notez cependant que je n'affirme pas que vous n'êtes pas ce que vous prétendez être, mais qu'il y a des raisons assez sérieuses de croire que vous ne l'êtes pas.)

Pour finir, il semble que vous viviez dans un univers de fiction bien dosé de paranoïa. Votre blog tombe en panne ? Ce sont donc les wikipédiens qui l'ont piraté (façon WarGames). On vous fait remarquer que vous raisonnez incorrectement ? Il s'agit donc de pressions et de menaces (façon Le Parrain). Soupir...